single project

STOP à la distribution de la nationalité française !

28 130 signataires. Objectif : 30 000



NON, la nationalité française n’est pas qu’un bout de papier ! Agissez maintenant : stoppez cette distribution délirante !

Madame, Monsieur,

Scandale : la nationalité française est distribuée à n’importe qui.

Même des immigrés clandestins à qui on donne le tampon de « réfugiés » peuvent l’obtenir.
Il leur suffit de trouver un petit boulot et ils peuvent être « naturalisés ».

Ils reforment leur communauté, parlent entre eux l’arabe, le swahili, le bambara ou autre dialecte, s’habillent en boubou, en tunique.
Ils recréent leur pays près de chez vous.
Sur votre sol.

Ils n’ont aucun rapport avec le peuple français.
Mais ils sont administrativement « Français ».
Ils ont la même carte d’identité que vous.

Par « naturalisation », « droit du sol » ou mariage, c’est un jeu d’enfant d’obtenir la nationalité.
Et comme une tache d’huile qui se répand, des étrangers obtiennent la nationalité française sans avoir aucun rapport avec la France.

Car au fil des décennies, les « élites » au pouvoir ont travesti le droit.
Le droit actuel permet d’obtenir bien trop facilement une carte d’identité française. 

Si le monde entier peut être Français, être Français ne veut plus rien dire.
La nationalité française devient une coquille vide.
Un simple bout de papier, une monnaie de singe sans valeur.

En moins d’un siècle, ceux qui sont au pouvoir ont saccagé la France qui rayonne sur le monde depuis le Moyen Âge.

Ils considèrent comme rien tous ses penseurs, ses poètes…
Ses peintres, ses constructeurs…

Pensez à l’Arc de Triomphe, au Louvre, au Mont-Saint-Michel, à la forteresse médiévale de Carcassonne, à la cathédrale de Chartres…
Ne serait-ce que des décors en carton-pâte ? Faudrait-il raser Versailles, comme le proclamait le journaliste Aphatie sur Public Sénat ?

Pensez aux Nymphéas de Monet, au Radeau de la Méduse de Géricault, au Serment des Horaces de David…
À Rabelais, Bossuet, Ronsard, Molière, La Fontaine… Et tant d’autres !

Et à notre gastronomie, façonnée pendant des siècles, jusqu’à l’excellence.

Comment peut-on mépriser à ce point le fait d’être Français, pour le jeter au premier venu ?

Non ! Être Français, ce n’est pas seulement avoir son nom marqué sur un bout de papier plastifié !

Nos ancêtres ont versé leur sueur et leur sang pour préserver cet héritage.
Pour défendre nos frontières et protéger nos familles.
Par amour pour leur pays.

Mais aujourd’hui, dans leur avion entre deux capitales étrangères ou dans leurs tours d’ivoire, les prétendues « élites » transforment la France en aéroport.
Sans âme, sans identité propre.
Où les gens se croisent comme des fantômes.

Ils poussent l’immigration massive dans un sens.
Et ils bradent la nationalité française dans l’autre.
L’identité française est diluée, dispersée aux quatre vents.

En 5 ans, la nationalité française a été distribuée plus de 500 000 fois.
L’équivalent de la ville de Lyon !

Distribuer la nationalité comme des prospectus qui finissent à la poubelle, c’est comme cracher sur la France.

C’est accepter que des racailles puissent tranquillement dire :
« Nique la France, vive l’Algérie ! »
« On est en train de pisser sur l’Arc de Triomphe ! »

Voilà ce qu’on entendait sur les Champs-Élysées un soir de 14 juillet. Quelques heures seulement après le traditionnel défilé militaire.

Sans parler des scènes de guerre civile… 

Aujourd’hui, même les ennemis déclarés de la France, ceux qui la haïssent et la combattent, peuvent devenir Français !

Pire : souvenez-vous de ces djihadistes qui ont quitté la France et brûlé leurs papiers d’identité.
Ils sont TOUJOURS considérés français par le droit actuel.

On marche sur la tête.

La vérité, c’est que le droit n’est plus du tout adapté à la réalité.
C’est pourquoi il faut le modifier.

Signez cette pétition pour demander aux députés ces trois mesures d’urgence :

⇨ La réforme du Code de la nationalité, avec notamment la suppression du droit du sol.

⇨ La déchéance de nationalité pour de nombreux délinquants et criminels. 

⇨ La suppression du « regroupement familial ».

Il est urgent d’agir.

Signez la pétition et partagez-la avec un maximum de gens autour de vous !

Un grand merci pour votre action.

L’équipe Damoclès

 

Destinataires : les députés


  • Partagez
  • Signataires : 28 130

Signer la pétition